+32 472 23 97 59 coach@sylviefrancois.be

Entamez un développement personnel

 

Empruntez la voie du cœur 

 

Ca vous tente?

 

Vous est-il déjà arrivé de vivre une situation compliquée et d’avoir le sentiment que l’histoire se répète. Le sentiment d’être dans un CERCLE VICIEUX?

Cela vous est-il déjà arrivé de vous sentir profondément incompris ?  Vous aviez l’intention de bien faire et cela vous revient comme un boomerang ?

Avez-vous l’impression que c’est la PEUR qui guide vos choix

Avez-vous l’impression que vous n’êtes pas à la hauteur ?

Avez-vous l’impression que c’est INJUSTE?

Avez-vous l’impression que c’est toujours de votre faute ?

Avez-vous le besoin de vous justifier?

Vous vous sentez vidé, en MANQUE D’ENERGIE ?

Quelles peuvent être nos réactions dans ces moments inconfortables :

  • se défendre : la meilleure défense est l’attaque ne dit-on pas !
  • se plaindre, se victimiser : on se retrouve dans un jeu psychologique
  • culpabiliser
  • ruminer : se laisser emporter par nos flots de pensées
  • encaisser,  prendre sur soi
  • faire semblant que cela ne nous atteint pas (déni)
  • se laisser aller
  • procrastiner
  • ….

Ces façons de réagir, solutionnent-elles notre problème, la cause profonde du pourquoi et du comment nous nous retrouvons confrontés à ces situations ?

Il y a peu de chance.

Elles vont surtout renforcer le cercle vicieux dans lequel nous sommes, nous éloigner d’une vie sereine et épanouie!

Un développement personnel avec une approche psycho-corporelle peut vous aider !

OUI VRAIMENT !!!

Pour illustrer ce qu’est un développement personnel sur soi, je vais vous raconter une petite histoire personnelle récemment vécue qui grâce à ce chemin entamé il y a quelques années, m’a permis de la traverser plus sereinement.

« Ma fille de 19 ans a décidé de s’envoler vers l’Australie, car cette année a été compliquée pour elle.  Une année de doute, inconfortable.  Elle avait envie de vivre quelque chose.

En tant que maman, j’ai accompagné ma fille dans sa décision afin qu’elle puisse réaliser l’objectif qu’elle s’était fixée.  Un tantinet maman-poule, je me suis dit que je gérerais mes états d’âme après son départ.  Je savais que ce ne serait pas facile de la savoir à l’autre bout du globe.

Elle s’est envolée ce jeudi 23 mars.  Waouh c’était compliqué en effet, les émotions se sont succédées.  Joies, rires nerveux, pleurs et le moment fatidique des adieux… je ne vous en parle même pas !

Après son départ, je me suis sentie vidée, une profonde tristesse m’envahissait.  Je me demandais comment j’allais vivre pendant ces trois mois d’absence.

La peur envahissait mon ventre, la tristesse ma poitrine et j’avais l’impression d’avoir des bras en coton ! Mon corps réagissait!

Certain(e)s diront :

« Ce n’est que 3 mois »

« Quel ramdam pour tout cela »

« Quelle chance, elle a de faire ça ! rends-toi compte ! »

« …. »

D’autres diront :

« Moi je n’aurais jamais pas pu la laisser partir, tu imagines s’il lui arrive quelque chose »

« Je t’admire, quel courage tu as »

« … »

Je me suis dit : « vous avez tous raison, car vous parlez en fonction de votre propre expérience, en fonction de vos blessures qui ne sont pas les miennes. »

Nous réagissons tous en fonction de notre expérience, de nos croyances, de nos blessures.

Personne n’a tort et personne n’a raison.

Personnellement, c’était la symbolique qui se cachait derrière le départ de ma fille, la peur qu’il lui arrive quelque chose et l’absence.

On élève nos enfants pour leur apprendre à voler de leurs propres ailes et c’était pour moi le moment de lâcher mon enfant et de lui faire confiance.  Nous lui avions donné le meilleur de ce que l’on pouvait et  c’était à elle maintenant d’en faire ce qu’elle pourrait.

J’ai alors décidé de prendre soin de cette tristesse, de ce vide qui m’habitait.

Je suis allée marcher.  Oui la marche est importante pour moi.  Elle me permet de me reconnecter à moi-même et de ne pas me laisser emporter par mes flots de pensées négatives.  Pendant que je marchais, je me suis dit : «et si au lieu de voir cette situation uniquement du point de vue de tes peurs et de tes manques, si tu agrandissais ton angle de vue, que pourrais-tu voir d’autre ?  Et là j’ai vu ma fille qui du haut de ses 19 ans avait compris qu’elle devait se confronter à elle-même, à ses peurs.  Elle a eu l’intelligence émotionnelle d’entamer un chemin vers elle.  Et pour cela elle devait aller loin (pour être certaine qu’en cas de coup dur, je ne serais pas là pour voler à son secours), inconsciemment pour être certaine d’aller puiser dans ses propres ressources et par cette expérience, sentir qu’elle en était capable.

Waouh ! Là j’étais fière de ma fille, heureuse de constater que notre éducation lui avait donné suffisamment d’ancrage pour lui permettre d’entreprendre ce beau voyage.  A ce moment-là, je me suis reliée à l’amour, j’éprouvais de la gratitude…j’ai retrouvé mon sourire et mon énergie.

 

VOILA ce que peut vous apporter un développement personnel !

 

Je n’ai pas nié mes émotions, je les ai accueillies

J’ai pris ma responsabilité de mettre en place quelque chose qui pourrait me donner des chances d’être mieux: la marche

J’ai pris du recul par rapport à la situation

J’ai pris conscience que j’étais dans mes peurs et mes manques

Là, j’étais à un carrefour ! Soit je prenais à droite, la voie de la peur et du manque,  ou à gauche, la voie du cœur et de l’amour.

Il n’y a pas photo, prendre la voie du cœur m’a reliée à la joie et je me suis libérée de cette charge émotionnelle négative.

Un développement personnel est un chemin vers soi. 

On n’évite pas les coups durs mais on y reste moins longtemps.

On comprend plus vite nos pièges et on reprend plus aisément notre responsabilité.

On se relie plus vite à la voie du cœur.

 

CA CHANGE TOUT !!!

 

5 clés essentielles pour une vie plus épanouie

1.  Accueillir ce qui est!

La situation « problème » et les symptômes qui y sont liés. Il est préférable d’accueillir ce que nous ressentons.  Lutter contre renforce le problème.

Accueillir sans se juger est un acte d’amour pour soi!

Etre vrai avec soi-même est plus important que de chercher à rester positif.

Avantages

Faire face à la situation, ne pas être dans le déni, ne pas faire comme si tout allait bien, ne pas prendre sur soi

Pourquoi? A force on s’éloigne de soi, de ses besoins.  On se démoralise, se vide de son énergie, opère de mauvais choix: risque de craquer, burn out, dépression

2.  Faire le lien avec le corps

C’est-à-dire établir le lien entre ce que je pense dans ma tête et où cela se répercute dans mon corps.  Comment mon corps somatise ce que je vis ?

Avantages

Ne pas se sentir séparé, rester unifié, connecté à nos besoins.  Aide à prendre conscience de nos ruminations, de nos stratégies dysfonctionnelles, nos jeux psychologiques.  Celles-ci peuvent engendrer stress, insomnies, mal être, manque de vitalité, abattement, angoisses…

3.  Mettre le corps en mouvement

Marcher, courir, nager, chanter, danser, s’étirer, vélo, sport…

Avantages

Aide à refaire circuler l’énergie bloquée.  Nous met dans de meilleures conditions pour prendre du recul et analyser la situation « problème ».  Nous mettre en lien avec nos ressources.



4.  Repérer nos pensées négatives, nos ruminations.

Prendre conscience de nos pensées.  On ne peut pas s’empêcher de penser , mais on a le choix de s’y accrocher ou pas

Ces pensées génèrent des émotions et influencent notre santé, notre corps, notre vie

Avantages

Ne pas se laisser emporter par le flot de nos pensées.

Prendre notre responsabilité par rapport à ces pensées, prendre conscience que nous avons le choix de privilégier des pensées alimentées par la peur, la colère, la tristesse, la joie ou l’amour et donc de baisser ou d’augmenter notre énergie.

5.  Elargir notre angle de vue.

Avantages

Mettre le focus sur un aspect de la situation en réduit sa perception.  Si on élargit son angle de vue, on élargit sa perception.  On permet à d’autres solutions d’émerger.

Si vous regardez par le trou d’une serrure, vous ne verrez qu’une petite partie de la pièce.  Si vous ouvrez la porte vous découvrirez beaucoup de choses dans cette pièce et peut-être la solution à votre problème.

Emprunter la voie du cœur ne dépend que de vous